MACHINES DE GUERRE/
SACD’ADO

Cabaret théâtral autour de chansons et de textes sur la guerre.
Textes de Edward Bond, Bertold Brecht, Michel Azama, Déa Loher, Boris Vian, Jean Cagnard.

Direction Franck Penitzka

Théâtre de Cormeilles, Auditorium de Rouen

PRESSE

Le spectacle à travers des chants et des textes d’hier et d’aujourd’hui chante, parle de la guerre et de son environnement complexe et ambigu. Colère, révolte, souffrance, consentement et culpabilité se succèdent et s’entrechoquent. Il évoque aussi les résistances fragiles et d’autant plus émouvantes face à ces machines de guerre.

Les acteurs choristes sont engagés dans des situations fortes portés par un répertoire parfois violent, par une ironie aussi acerbe que drôle et aussi par des moments festifs, d’insouciance délirante pour oublier… provisoirement.

Un sujet délicat traité avec pertinence et sensibilité, sans manichéisme, par SADC’ADO. Un spectacle émouvant mais pas pesant, sans sensiblerie, un regard posé sur le siècle passé et actuel pour un message de veille et le désir de garder une mémoire vive.

SACD’ADO

La Compagnie Chorale SACD’ADO, de Beuzeville est un chœur de jeunes à la pratique originale mêlant à la fois voix et mise en scène. Ce chœur s’illustre dans des concerts où l’émotion côtoie l’humour, parfois très décalé. La qualité de ses interprétations lui a valu d’être invitée en 2005 au festival « voix de fête » de la ville de Rouen, en 2007 à l’opéra de Rouen pour une prestation dans le cadre des journées européennes de l’opéra et en 2008 au festival « Eclat de voix » de Pont Audemer et de nouveau au festival voix de fêtes en mai 2008 pour présenter « Machines de guerre »